combattre


combattre

combattre [ kɔ̃batr ] v. tr. <conjug. : 41>
• 1080; lat. pop. °combattere, bas lat. combattuere, de cum « avec » et battuere battre
I V. tr. dir.
1Se battre contre. lutter; assaillir. Combattre un adversaire, l'ennemi. Saint Georges combattit le dragon. Par ext. Faire la guerre à. Napoléon combattit l'Europe.
2S'opposer à, lutter contre. Combattre les contradicteurs, un argument. attaquer, contredire , réfuter. Combattre une hérésie. « Combattre des erreurs » (Chateaubriand).
3Aller contre, s'efforcer d'arrêter (un mal, un danger). Combattre un incendie. Les antibiotiques combattent l'infection. Combattre ses habitudes. « vous ne pourriez pas combattre votre jalousie, si vous le vouliez » (Sand).
II V. tr. ind. (constr. avec contre, avec)et intr.
1Livrer combat. Combattre contre son ennemi, avec ses alliés. Combattre pour la cause du droit.
Faire la guerre, livrer combat. se battre. Combattre pied à pied, corps à corps. Ces troupes vont monter en ligne pour combattre, pour être engagées dans le combat.
2Lutter (contre un obstacle, un danger, un mal). Combattre contre la faim, la maladie. Absolt Combattre pour une cause.
⊗ CONTR. Apaiser, concilier, pacifier. Approuver, soutenir.

combattre verbe transitif (latin populaire combattere, du bas latin combattuere) Littéraire. Soutenir un combat, lutter par les armes : Combattre les bêtes féroces. Faire la guerre à un ennemi ; se battre : Ils ont combattu l'Allemagne à nos côtés pendant la Seconde Guerre mondiale. S'opposer fortement à quelque chose par divers moyens, l'attaquer : Combattre un gouvernement, sa politique. Lutter contre un mal, mettre tout en œuvre pour qu'il cesse ou disparaisse, en parlant de quelqu'un ; être l'élément qui permettra de neutraliser, de faire cesser ce mal, en parlant de quelque chose : Combattre l'inflation. Médicament qui combat le rhume.combattre (difficultés) verbe transitif (latin populaire combattere, du bas latin combattuere) Conjugaison Comme battre. ● combattre (synonymes) verbe transitif (latin populaire combattere, du bas latin combattuere) Littéraire. Soutenir un combat, lutter par les armes
Synonymes :
- batailler contre
- se battre contre
S'opposer fortement à quelque chose par divers moyens, l'attaquer
Synonymes :
- lutter contre
- résister à
- se dresser contre
- s'élever contre
Lutter contre un mal, mettre tout en œuvre pour qu'il...
Synonymes :
- maîtriser
combattre verbe transitif indirect Livrer un combat pour vaincre quelqu'un, un groupe, pour s'en rendre maître (ou pour les défendre) : Combattre pour sa patrie. Faire la guerre contre un ennemi. Se battre pour ou contre quelqu'un, quelque chose, lutter en leur faveur ou contre eux : Combattre pour la liberté, contre les préjugés.combattre (citations) verbe transitif indirect Pierre Jean Jouve Arras 1887-Paris 1976 Incapable de transiger, je suis incapable de combattre. En miroir Mercure de France André Malraux Paris 1901-Créteil 1976 Il n'y a pas cinquante manières de combattre, il n'y en a qu'une, c'est d'être vainqueur. Ni la révolution ni la guerre ne consistent à se plaire à soi-même. L'Espoir Gallimard

combattre
v.
rI./r v. tr.
d1./d Attaquer qqn ou se défendre contre lui. Rodrigue combattit les Maures.
d2./d Lutter contre (qqch de mauvais, de dangereux). Combattre un incendie, une maladie.
|| S'opposer à. Combattre des théories erronées.
rII./r v. tr. indir. et intr.
d1./d Livrer combat. Combattre pour une juste cause.
d2./d Faire la guerre. Combattre pour la patrie.
d3./d Lutter. Combattre contre les préjugés, les passions.

⇒COMBATTRE, verbe.
I.— Emploi trans.
A.— [Constr. dir.]
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne un homme ou un animal]
a) Lutter avec tous les moyens dont on dispose contre un ou plusieurs adversaires. Combattre les bêtes féroces :
1. Non content d'opprimer l'Afrique et de soumettre
À son joug usurpé les émyrs, ses égaux,
Sans attendre ton ordre et ton signal, ô Maître,
Il a passé la mer et combattu les Goths.
LECONTE DE LISLE, Poèmes tragiques, L'Apothéose Mouça-Al-Kébyr, 1886, p. 6.
b) Mener un combat contre, s'opposer à. Combattre un homme politique, le gouvernement :
2. ... Haussmann fut combattu par un candidat ministériel très fortement appuyé par le préfet...
BARRÈS, Mes cahiers, t. 5, 1906-07, p. 121.
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose]
a) Aller contre quelque chose, s'y opposer dans l'espoir de la modifier, la soumettre à sa volonté de manière radicale. Combattre sa nature, un sentiment, une théorie :
3. « Mesdames, j'ai demandé la parole pour combattre vos théories. Réclamer pour la femme des droits civils égaux à ceux de l'homme équivaut à réclamer la fin de votre pouvoir... »
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Les Dimanches d'un bourgeois de Paris, 1880, p. 337.
b) Lutter énergiquement contre toutes espèces de maux. Combattre la sécheresse, l'incendie, la maladie, le froid :
4. Je combattis le froid en marchant, et la faim avec un de ces petits pains aux raisins secs, un de ces pains de seigle qui ont fait les délices de mon enfance.
G. DUHAMEL, Confession de Minuit, 1920, p. 207.
Rem. Dans tous ces cas la constr. pronom. est possible. a) De sens réciproque. Deux nations, deux adversaires se combattent; deux natures, deux forces opposées se combattent en lui (se contrarient dans leurs effets, dans leur action). Ce ne sont plus mille vent déchaînés qui se combattent (CHATEAUBRIAND, Œuvres complètes, t. 22, Lettre sur l'art du dessin dans les paysages, 1795, p. 9). b) De sens passif. L'ignorance se combat par l'éducation.
B.— [Constr. indir.]
1. Combattre contre (au propre et au fig.). Mener un combat contre, lutter contre :
5. Depuis longtemps elle explorait en vain les longs corridors de son terrain de chasse pour n'y rencontrer que trop rarement la proie convoitée et facile : insecte ou ver dévoré sur place, ou l'adversaire puissant contre lequel il fallait combattre pour jouir en paix d'une profitable victoire.
PERGAUD, De Goupil à Margot, 1910, p. 77.
2. Combattre pour (au propre et au fig.). Lutter en faveur de (pour son pays ou pour faire triompher des idées, un idéal, etc.). Combattre pour la liberté :
6. Qu'ils jouissent de leur faux triomphe, je ne les fatiguerai plus de mes plaintes : c'est à la nation que j'ose les adresser, c'est pour elle que j'ai combattu, c'est pour elle que je me suis fait anathème.
MARAT, Les Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 122.
II.— Emploi intrans. ou abs.
A.— Au propre et au fig. Livrer un ou des combats. Renoncer sans avoir combattu :
7. Je remercie les hommes de lettres grands partisans de la liberté de la presse qui naguère m'avaient pris pour leur chef et combattaient sous mes ordres; ...
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 86.
B.— [En parlant d'affrontement milit.] Participer au combat ou faire la guerre. J'ai combattu pendant la Seconde Guerre mondiale :
8. Les paysans rageurs qui combattaient sous lui combattaient pour élever ces petits murs, la première condition de leur dignité.
MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 845.
Rem. Le part. passé combattu peut avoir une fonction adj. Les deux sœurs, combattues, se défendaient et riaient (ZOLA, La Terre, 1887, p. 125). Ces êtres combattus (PÉGUY, Ève, 1913, p. 802).
Prononc. et Orth. :[], (je) combats []. Ds Ac. 1694-1932. FÉR. Crit. t. 1 1787 admet combatre. Étymol. et Hist. 1. a) 1100 soi cumbatre a (aucun) « se battre contre quelqu'un » (Roland, éd. J. Bédier, 2041); 1100 cumbatre a (aucun) (ibid., 2603); 1100 soi cumbatre od (aucun) (ibid., 3288); b) fin XIVe s.-1412 combatre (qqn) (Voyage de Jerusalem du Seigneur d'Anglure, 17 ds T.-L.); c) 1636 fig. « se mesurer avec quelqu'un » (CORNEILLE, Le Cid, III, 3 : Rodrigue dans mon cœur combat encor mon père); 2. 1636 « lutter contre » (MONET); 3. 1740 fig. « rivaliser » (Ac. : Combattre avec quelqu'un, de civilité, d'honnêteté, et de politesse). Du lat. pop. combattere « combattre », altération du lat. du VIe s. combattuere, voir aussi battre. Fréq. abs. littér. :3 479. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 8 018, b) 4 294; XXe s. : a) 3 046, b) 3 816. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, p. 130, 319.

combattre [kɔ̃batʀ] v. [CONJUG. battre.]
ÉTYM. 1080, cumbatre; du lat. pop. combatere, bas lat. combattuere, de cum « avec », et battuere. → Battre.
———
I V. tr.
1 Se battre, lutter contre (qqn), notamment avec des armes. Battre (se); assaillir. → Être aux prises avec. || Combattre un adversaire. || Combattre l'ennemi.Combattre les bêtes féroces.Par ext. Faire la guerre à. || Napoléon combattit l'Europe.
1 Je te donne à combattre un homme à redouter :
Je l'ai vu, tout couvert de sang et de poussière,
Porter partout l'effroi dans une armée entière.
Corneille, le Cid, I, 5.
2 Lorsque la série des révolutions eut amené l'égalité entre les hommes et qu'il n'y eut plus lieu de se combattre pour des principes et des droits, les hommes se firent la guerre pour des intérêts.
Fustel de Coulanges, la Cité antique, XII, p. 397.
2 (Compl. n. de personne ou de chose). S'opposer à, lutter contre. || Combattre les contradicteurs, un argument. Attaquer, contredire, réfuter. || Combattre une hérésie. || Combattre la passivité, la lâcheté.
3 Je tiens aussi difficile de combattre un ouvrage que le public approuve, que d'en défendre un qu'il condamne.
Molière, les Fâcheux, Préface.
4 Car enfin ce n'est rien d'avoir à combattre l'indifférence ou les rigueurs d'une beauté qu'on aime (…)
Molière, le Sicilien, 2.
5 Je n'aurais pas eu chaque matin à pallier des fautes, à combattre des erreurs.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 97.
6 Il n'est pas en matière de littérature une seule opinion qu'on ne combatte aisément par l'opinion contraire.
France, le Jardin d'Épicure, p. 177.
7 La plupart répugnent visiblement à attaquer le mal dans ses racines, à combattre franchement l'esprit de subordination des masses allemandes devant la chose militaire (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 75.
8 (…) cet habile manœuvrier renouvela contre les deux associés la manœuvre favorite de l'Empereur et, pour les combattre, les divisa.
A. Maurois, Bernard Quesnay, XXX, p. 201.
3 Aller contre, s'efforcer d'arrêter (un mal, un danger). || Combattre un incendie. || Combattre le froid.(Sujet n. de chose). || Médicaments qui combattent avec succès telle maladie. || Les moyens pour combattre la misère.Domaine psychologique. (Sujet n. de personne ou de chose). || Combattre ses penchants, ses habitudes. || Penchant qui en combat un autre.
9 (…) le propre de la miséricorde est de combattre la paresse en exhortant aux bonnes œuvres (…)
Pascal, Pensées, VII, 497.
10 Jamais (…) je ne croirai que vous ne pourriez pas combattre votre jalousie, si vous le vouliez.
G. Sand, la Petite Fadette, XXXVIII, p. 244.
———
II V. tr. ind. (construction : contre, avec) et v. intr.
1 Livrer combat. || Combattre contre, avec son ennemi. || Combattre avec ses alliés contre un ennemi.Absolt ou intrans. Faire la guerre. Battre (se); barouder (argot milit.). || Combattre pied à pied. || Combattre corps à corps. || Combattre en bataille rangée. || Combattre sur terre, sur mer, dans les airs (→ Chasse, cit. 8). || Combattre avec de grandes forces. || Combattre avec une poignée d'hommes. || Combattre à armes égales.Combattre avec acharnement, courage, énergie, vaillance. || Combattre sans ruse.Combattre pour une cause, un idéal (en faisant la guerre, etc.).
11 On ne vainc qu'en combattant.
Rotrou, Saint Genest, V, 1.
12 Mon Dieu ! j'ai combattu soixante ans pour ta gloire.
Voltaire, Zaïre, II, 3.
13 Vos hommes savent se battre, mais ils ne savent pas combattre.
Malraux, l'Espoir, p. 26.
2 Lutter contre (un obstacle physique ou moral, un danger, un mal). || Combattre contre les tentations. || Combattre contre la faim, la maladie, la mort. || Combattre pour une cause.Combattre pour triompher de difficultés, vaincre une passion.
14 Pour ne la plus aimer j'ai cent fois combattu ! (…)
Racine, Bérénice, V, 7.
15 (…) elle (ma mère) avait combattu pouce à pouce, usant la patience des uns, désarmant la brusquerie des autres, rayonnante de bonne foi, de volonté, savante aussi, et bonne calculatrice.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, II, XII, p. 345.
(Sujet n. de chose). || Combattre pour qqn, un groupe, en faveur de.Dans le contexte de la guerre :
16 Les maladies qui désolèrent l'armée ennemie combattirent pour Louis XIV.
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, 21.
——————
combattu, ue p. p. adj.
|| L'ennemi combattu pied à pied ne progresse plus.Fig. || La thèse combattue (par l'orateur). || Une passion combattue.
17 Les agitations d'un cœur combattu par la tendresse et le repentir.
Voltaire, Lettre à Cailleau (1772).
18 Les coups continuaient dans la porte. Une voix cria : « Claude ! Claude ! ». Lui, ne bougeait toujours point, combattu pourtant, les lèvres blanches, les yeux à terre.
Zola, l'Œuvre, p. 132.
CONTR. Apaiser, concilier, pacifier. — Approuver, appuyer, soutenir.
DÉR. Combat, combatif, combativité, combattant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • combattre — COMBATTRE. v. a. (Il se conjugue comme Battre.) Attaquer son ennemi, ou en soutenir, en repousser l attaque. Combattre les ennemis. Combattre vaillamment. On a combattu vaillamment de part et d autre. Combattre à outrance. Combattre de près.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • combattre — Combattre. v. act. Attaquer son ennemy ou s en deffendre. Combattre quelqu un. combattre les ennemis. combattre vaillamment. combattre à outrance. prest à combattre. combattre de prés. combattre de loin. combattre de pied ferme. combattre corps à …   Dictionnaire de l'Académie française

  • COMBATTRE — v. a. (Il se conjugue comme Battre. ) Attaquer son ennemi, ou en soutenir, en repousser l attaque. Il est souvent employé absolument et neutralement. Combattre les ennemis. Combattre vaillamment. On a combattu vaillamment de part et d autre.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • combattre — (kon ba tr ), je combats, nous combattons ; je combattis ; je combattrai ; que je combatte ; que je combattisse ; combattant ; combattu, v. a. 1°   Se battre contre un ennemi, soit qu on attaque, soit qu on se défende. Combattre un adversaire.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMBATTRE — v. tr. Attaquer son ennemi, ou en soutenir l’attaque. Combattre les ennemis. Il est souvent employé intransitivement. Combattre vaillamment. On a combattu vaillamment de part et d’autre. Combattre à outrance. Combattre de pied ferme. Combattre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • combattre — I. Combattre, c est batailler, Batuere, Confligere, Pugnare, Dimicare, Praeliari, Certamen conserere, Contrahere certamen, Combattre se prend quelquesfois aussi pour veincre en combattant au 8. livre d Amad. Je vous prie mes compagnons vous… …   Thresor de la langue françoyse

  • Combattre —          CAMUS (Albert)     Bio express : Écrivain français (1913 1960)     «J ai compris qu il ne suffisait pas de dénoncer l injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre.»     Source : Les Justes     Mot(s) clé(s) : Combattre Idéalisme …   Dictionnaire des citations politiques

  • Combattre — III гр., (avoir) P.p.: combattu Cражаться, воевать, бороться Présent de l indicatif je combats tu combats il combat nous combattons vous combattez ils combattent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • combattre — vi. , lutter ; vt. , se battre contre, lutter contre : KONBATRE vt. /vi. (Aix, Albanais.001, Chambéry, Saxel), pp. KONBATU, WÀ / ouha, WÈ / ouhe (001 / 002). E. : Agiter (S ) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Combattre Pour Le Socialisme - Cercle Pour La Construction Du POR — Combattre pour le socialisme Cercle pour la construction du Parti ouvrier révolutionnaire Le Cercle pour la construction du parti ouvrier révolutionnaire, de l Internationale ouvrière révolutionnaire, a été constitué en 2000. Il est issu de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.